Qui sommes-nous ?

CO2 : la rencontre de deux experts opérationnels 

Portrait Fabrice Vennarucci
Fabrice Vennarucci
Portrait Christophe Juhel
Christophe Juhel
En 2012, Fabrice VENNARUCCI, le conseiller en transport et logistique croise la route de Christophe JUHEL un des experts européens du pneumatique poids lourds.
Un même constat et une même conviction les animent : la lutte contre les pollutions qui constituent un axe stratégique et discriminant pour les entreprises de transport routier.

Après un diplôme en langues étrangères appliquées obtenu à Lille et une solide formation en marketing à l’ESSEC, Fabrice VENNARUCCI débute sa carrière chez Calberson International où il développe un réseau de groupage européen.

Christophe JUHEL quant à lui démarre son parcours professionnel dans l’équipe technique de BRIDGESTONE, son diplôme de marketing en poche avant de prendre en 1998 la direction du service Grandes Flottes du géant du pneumatique.

Les années 90 sont celles d’EUROTUNNEL pour Fabrice VENNARUCCI : directeur commercial pour la France et l’Europe du sud, il prend en 1997 les rênes de la direction commerciale  et marketing fret. Il restera chez GET (Groupe Eurotunnel) jusqu’en 2000.

En mars 2003, Christophe JUHEL rejoint le groupe GOODYEAR où il occupe successivement et jusqu’en septembre 2012 les fonctions de manager équipement d’origine puis de directeur des grands comptes industriels qui couvrent les produits poids lourd, agro-industriel et génie civil.

Fabrice VENNARUCCI embarque quant à lui sur le navire Brittany Ferries comme directeur fret. Membre du Comité de direction et du Comité stratégique, il anime jusqu’en 2010 les réflexions et les études sur les autoroutes de la mer.

Fort de son expérience terrain et de sa connaissance des transporteurs, il crée le cabinet ROMERA spécialisé dans le conseil et la vente de services maritimes et intermodaux.

En 2012, Christophe JUHEL crée INVICTUS FINANCES, spécialisé dans le Conseil stratégique à destination de l’industrie pneumatique. C’est cette même année que les deux experts se rencontrent et décident de mettre en commun leurs compétences.

Ils créent CO2, Conseil en Optimisation Opérationnelle, allusion au dioxyde de carbone qu’ils ont pris pour cible.

Ils font tous les deux le même constat simple, mais irréfutable : « la lutte contre les pollutions est un enjeu global et une obligation tant morale qu’économique. Les transporteurs s’engageront d’autant plus s’ils seront parfaitement conseillés. Ils prépareront alors le futur en améliorant leur compte d’exploitation ».

Portrait Christophe Juhel